Tout autour de l’aigle royal

Ce dossier de la Salamandre Junior nous emmène vers les cimes des hautes montagnes où règne l’aigle royal. Les élèves caractériseront chaque partie du corps de ce puissant rapace. Ils retraceront la vie de l’aiglon de l’accouplement au premier vol. Ils rechercheront tous les mots qui définissent le champ lexical de l’aviation. Ils connaîtront quelques membres de sa famille. En route vers les rapaces diurnes.

© Eric Dragesco
Avatar de Ghislaine Deborde
- Mis à jour le
Publié par

La fiche en bref

  • Niveaux :
    • Cycle 3 - CM2
    • Cycle 3 - 6e
  • Domaines :
    Sciences et technologie
    • Français
    • Histoire et géographie

  • > Voir toutes les disciplines

  • Durée totale : 3h00

La fiche élève complète

Ressource(s) de la fiche

L’aigle royal  - Compléter les parties du corps de l’aigle royal

Objectif(s) spécifiques

  • Connaître les différentes parties du corps de l’aigle royal.

La séance en bref

  • Connaître les différentes parties du corps de l’aigle royal.

Fiche élève

Déroulement de l’activité

  • Proposer aux élèves de dessiner un aigle royal sur une feuille format A5.
  • Afficher toutes les productions des élèves (en demi-groupe). Comparer les dessins : voir les similitudes et les différences.
  • Choisir ensemble un dessin représentatif de l’aigle royal. Leur proposer de légender chaque partie du corps. Noter les propositions des élèves.
  • Leur proposer de lire le début du dossier sur l’aigle royal “Aigle Royal Air Force” de la page 10 à 13. Lecture à plusieurs voix. Afficher ou projeter l’anatomie de l’aigle présent sur la double-page pour bien voir chaque partie du corps de l’aigle.
  • Leur demander de comparer leurs représentations à l’image de la double-page.
  • Pour approfondir les caractéristiques de l’aigle royal, leur proposer de visionner une vidéo sur les sens surdéveloppés de l’aigle royal :
  • Proposer de visionner une autre vidéo sur l’aigle royal dans les Alpes :
  • Leur distribuer la fiche “L’aigle royal” à faire individuellement comme exercice d’application.

Correction

Chargement...

Prolongement

  • Proposer de faire des recherches sur la représentation de l’aigle royal dans les arts comme (source Wikipédia) :
    • Dans l'art gréco-romain, c'est un des attributs de Jupiter, qui prit sa forme pour enlever Ganymède, et il apparaît dans les représentations de Prométhée supplicié.
    • Dans l'iconographie chrétienne, il est le symbole ou l'attribut de Saint Jean l'Évangéliste (surnommé l'Aigle de Patmos).
    • Dans la Bible, l'aigle s'attaque aux serpents, symbole du Mal dès le premier Livre biblique qu'est celui de la Genèse ; il monte dans les hauteurs du ciel comme le Christ au moment de l'ascension.
    • L'aigle est également l'emblème des légions romaines, repris par Napoléon qui en fait un symbole impérial, que les poètes associeront à son nom (l'aigle baissait la tête (Victor Hugo, Les Châtiments), L'Aiglon (Edmond Rostand) et qui figure à ce titre dans l'iconographie impériale.
    • L'art martial d'aigle symbolise : Audace et majesté.
  • Effectuer d’autres activités intéressantes autour de l’aigle proposées par l’académie de Grenoble.
Vie d’aiglon  - Compléter une frise chronologique

Objectif(s) spécifiques

  • Connaître le cycle de vie de l’aigle.
  • Utiliser et construire une frise chronologique

La séance en bref

  • Connaître le cycle de vie de l’aigle.
  • Utiliser et construire une frise chronologique

Fiche élève

Prolongement

  • Proposer de travailler le cycle de vie d’autres animaux proposés dans les activités de l'École Salamandre.
  • Proposer de faire des recherches sur les différents aigles comme l’aigle emblématique des États-Unis, le pygargue à tête blanche, etc.
Comme un avion  - Remplir une grille de mots croisés

Objectif(s) spécifiques

  • Connaître le champ lexical de l’aviation.

La séance en bref

  • Connaître le champ lexical de l’aviation.

Fiche élève

Déroulement de l’activité

  • Proposer aux élèves de se mettre par deux ou en groupe. Leur distribuer une des doubles-pages du dossier sur l’aigle royal de la page 10 à 19. Leur demander de relever sur une feuille de brouillon les termes (mots ou groupes de mots) qui font partie du champ lexical de l’aviation.
  • Faire une remontée collective au tableau des termes trouvés.
  • Proposer des recherches rapides, dans le dictionnaire, pour certains mots dont la définition n’est pas connue par les élèves.
  • Réponses :
p 10 et 11 p 12 et 13 p 14 et 15 p 16 et 17
Royal Air Force
maître des airs
parades aériennes
attache ta ceinture
décollage
pilote de haut vol
vol
appareillage
ailerons terminaux
capteurs de vol
stabilisateur
profil fuselé
radars de précision
splendide carlingue
super turboréacteurs
train d’atterrissage et d’attaque
avion de chasse
plans de vol
vol plané
piqué
impact
régime d’aviateur
missions
carburant
lourde cargaison
parades aériennes
haute voltige
loopings
espace aérien
camp de base
aviateurs de renom
bienvenue à bord
baptême de l’air
entrainement intensif
collision
pilote embarqué
aller simple
  • Leur distribuer ensuite la fiche “Comme un avion”, à faire individuellement.

Correction

Chargement...

Prolongement

  • Leur proposer de travailler sur d’autres champs lexicaux avec les revues Salamandre Junior :
Les rapaces diurnes  - Compléter un tableau sur les différents rapaces diurnes

Objectif(s) spécifiques

  • Différencier les rapaces diurnes.

La séance en bref

  • Différencier les rapaces diurnes.

Fiche élève

Déroulement de l’activité

  • Demander aux élèves quels sont les éléments qui caractérisent les rapaces. Réponses possibles : oiseau carnivore, oiseau de proie, bec crochu, serres, prédateurs, charognards, très bonne vision, pelote de réjection... Rechercher la définition dans le dictionnaire.
  • Proposer de visionner une vidéo pour expliquer pourquoi les rapaces ont une vue meilleure que celle de l’homme :
  • Leur demander d’expliquer la différence entre rapaces diurnes et rapaces nocturnes et de donner quelques exemples pour illustrer leurs propos.
    • Rapaces nocturnes (actifs principalement la nuit) : chouettes, hiboux (sauf chouette chevêchette, qui se montre surtout au crépuscule et à l’aube)
    • Rapaces diurnes (actifs principalement le jour) : aigles, vautours, gypaètes, faucons, buses, éperviers, autours, milans, busards, balbuzard.
  • Proposer de travailler sur les différents rapaces diurnes qui ont été traités dans un dossier par la Salamandre Junior et de les différencier :
  • Demander de remplir, par deux, la fiche “Les rapaces diurnes”.
  • Leur proposer à la suite une remontée collective.

Correction

Rapaces diurnes Description / Particularités Ailes Classification Habitat Régime alimentaire Reproduction
Aigle royal taille imposante, bec jaune, serres jaunes, plumage brun et nuque à reflets dorés ailes longues et larges, relevées en V durant son vol circulaire, plumes écartées comme les doigts de la main Accipitridés Haute montagne
Territoire de chasse = 100 km²
prédateur
proies capturées en vol ou au sol : corbeaux, perdrix, petits rongeurs, lièvres, marmottes, jeunes bouquetins…
max 2 œufs par an
Gypaète barbu Bec fort et puissant, crochu, barbiche sombre, yeux jaunes sont cerclés de rouge, cou et tête plumée, tête et ventre pâles ou orange, queue en losange larges ailes tendues
capable de très longs vols
Accipitridés Haute montagne
Territoire de chasse = 200 à 400 km²
charognard
mangeur d’os (80 %)
1 ou 2 œufs par an
Milan royal bec jaune à la base puis gris, plumage roux châtain strié de noir, longue queue fourchue très mobile qui pivote pour changer de direction ailes coudées ou relevées selon la direction du vent, suffisamment larges pour planer, et assez amovibles pour faire des zigzags habiles. Accipitridés Moyenne montagne
Oiseau migrateur
Europe
prédateur
petits mammifères (campagnol, taupe), oiseaux, lézards, batraciens, chenilles, criquets, lombrics, poissons
peut voler des charognes
1 ou 2 œufs par an
Faucon pèlerin bec noir bleuté, recourbé queue courte et étroite, 3e paupière, narines régulatrices grâce au frelon (petite boule osseuse), plumage gris et blanc strié, bec à la base jaune et puis gris envergure de 95 à 115 cm, ailes droites et étroites Falconidés Massifs montagneux et falaises
Oiseau présent partout sur terre sauf en Antarctique
prédateur en vol
oiseaux de taille moyenne : étourneaux, pies, choucas, corbeaux, corneilles, mésanges, pigeons, merles, geais, grives
3 ou 4 œufs par an

Prolongement

  • Proposer de faire des recherches sur les rapaces diurnes présents dans d’autres régions de la planète et situer leur territoire principal sur la mappemonde comme le condor des Andes, le pygargue à tête blanche, le faucon lanier…
  • Proposer de visionner l’émission “C’est pas sorcier” sur les rapaces :
  • Proposer d’approfondir les connaissances sur les rapaces nocturnes avec la chevêchette étudiée dans le dossier de la Salamandre Junior 112 et le hibou, dossier de la Petite Salamandre 22 :

Activités du même niveau

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».