Stratégies de séduction chez les animaux

Les animaux ont chacun leur propre façon de séduire. Avec ce dossier, les élèves vont apprendre à classer ces animaux suivant leurs caractéristiques et repérer le vocabulaire propre au champ lexical de la séduction. En parallèle, ils vont recenser les attitudes que les humains utilisent pour séduire et vont débattre sur les attitudes choisies par le sexe opposé. Et, pourquoi pas, prendre la parole à la place des animaux à travers l’écriture de tweets, afin de se familiariser avec Twitter.

© Eric Gasté
Avatar de Ghislaine Deborde
- Mis à jour le
Publié par

La fiche en bref

  • Niveaux :
    • Cycle 3 - CM2
    • Cycle 3 - 6e
  • Domaines :
    Enseignement moral et civique (EMC)
    • Français
    • Sciences et technologie

  • > Voir toutes les disciplines

  • Lieu : En classe

La fiche élève complète

Ressource(s) de la fiche

Les animaux, quelle classe !

Fiche élève

Déroulement de l’activité

  • Proposer aux élèves de faire un classement de certains animaux présents dans le dossier (en binôme).
  • Distribuer la photocopie des pages 10 et 11, et identifier ensemble les animaux présents sur la double-page. Leur demander de découper les vignettes.
  • Leur proposer de classer les animaux en différents groupes et d’expliquer pourquoi ils ont fait ce choix.
  • Certains groupes d’élèves présentent leurs choix de critères.
  • Proposer de rajouter les critères suivants si certains élèves n’arrivent pas à trouver un classement :
    • colonne vertébrale, exosquelette (terme à expliquer)
    • peau nue, écailles, plumes, poils
    • ovipare, vivipare (expliquer ces termes s’ils n’ont pas été vus auparavant)
    • respire dans l’eau, respire dans l’air
  • Leur demander comment on pourrait nommer chaque groupe ainsi obtenu.
  • Expliquer que les animaux appartenant à un même groupe ont des caractéristiques communes.

  • Leur proposer de rédiger, par groupe de 2 ou 3 élèves, des fiches d’identité ou des exposés sur l’animal de leur choix parmi les animaux présents sur les pages 10-11, avec le matériel de la classe (revues documentaires, dictionnaires, connaissances, recherches sur Internet…).

  • À la suite des exposés ou fiches d’identité, leur proposer de constituer des groupes d’animaux, et de les nommer (les aider pour le nom du groupe si besoin est).

  • Réponses attendues :

    • Mammifères : blaireau, cerf, bouquetin, renard
    • Oiseaux : tétras lyre, martin-pêcheur
    • Insectes : panorpe, paon du jour, lucane, criquet
    • Reptiles : lézard vert
    • Poissons : vairon, hippocampe
    • Leur proposer une trace écrite : les animaux peuvent être regroupés en fonction de caractéristiques communes : on dit qu’ils ont un ancêtre commun.
  • Exemple : les mammifères sont des animaux qui respirent dans l’air, qui sont des animaux vertébrés, et dont les petits grandissent dans le ventre de la femelle.

  • Distribuer la fiche “Les animaux : quelle classe !” à faire individuellement comme exercice d’application.

Correction

  • Précisions : la case “écailles” peut aussi être cochée pour l’azuré (car les ailes des papillons sont recouvertes d’écailles, cependant différentes de celles des reptiles). La case “poils” peut aussi être cochée pour les insectes et l’araignée. Leur peau est en effet dotée de poils fins, dont le terme plus exact serait “soies” (en opposition aux vrais poils, caractéristiques des mammifères).

Prolongement

  • Leur proposer de rédiger des fiches d’identité sur les animaux de la fiche activité (pigeon, azuré, hirondelle rustique, faisan, lycose, triton, luciole, poule d’eau).
  • Approfondir le sujet des caractéristiques communes qui décrivent habituellement chaque groupe, en leur disant qu’il peut y avoir des exceptions. Parler de l’ornithorynque (mammifère qui pond des œufs) et du lézard vivipare (reptile qui donne naissance à des petits déjà formés, donc qui ne pond pas d’œufs). Ces derniers font bel et bien partie de leurs groupes respectifs (mammifère, reptile) et partagent l’ancêtre commun de leurs pairs, mais ils ont développé un cycle de vie original.
  • Proposer de réaliser un arbre des êtres vivants, distinguer animaux et végétaux. Se concentrer ici uniquement sur les animaux, proposer de faire des groupes en fonction des critères et de ne pas réellement faire un arbre évolutif purement scientifique (phylogénétique). Par exemple, les vertébrés avec mammifères, poissons, reptiles, oiseaux, amphibiens… et les invertébrés avec mollusques, crustacés, insectes…
  • Leur proposer de découvrir les aventures et les recherches de Charles Darwin tout au long de son existence, afin qu’ils comprennent la démarche d'un scientifique, de l'observation sur le terrain à l'explication théorique (par exemple au travers de l’ouvrage d’Annabelle Kremer et de François Olislaeger (illustrateur), Charles Darwin, une révolution).

Charles Darwin, une révolution / © François Olislaeger

Questions de vocabulaire

Fiche élève

Chargement...

Déroulement de l’activité

  • Distribuer la photocopie des pages 12 et 13 par groupe de 2 élèves.
  • Proposer de rechercher les termes qui appartiennent au champ lexical de la séduction.
  • Réponses attendues :
    • Séduction : tombeurs, charmants, se pavaner, roucouler, faire la cour, prétendant, rut, attirer, séduire…
  • Proposer de rechercher d’autres termes qui font partie du champ lexical de la séduction dans le reste du dossier. Partager la lecture du dossier en plusieurs parties pour ne pas surcharger le travail de lecture.
  • Réponses attendues : attractive, envoûteur, insaisissable, période des amours, frétille, frai, chatoyant, beau gosse, affectueux, gourmet, farceur, partenaire, cœurs à prendre, passionnés, romantiques, dulcinée.
  • Proposer de faire une remontée collective suivie dune validation. Le premier groupe de chaque champ lexical fait des propositions, les groupes suivants ne font que rajouter des termes s’il y a eu des oublis ou des manques.
  • Leur demander de valider chaque terme et faire justifier leurs choix.
  • Pour les mots incompris, les élèves peuvent proposer une définition en fonction du contexte, ou sinon, rechercher dans le dictionnaire.
  • Pour les adjectifs de séduction, leur proposer de trouver un synonyme.
  • Distribuer la fiche “Questions de vocabulaire“, à faire individuellement. Cette fiche sert d’exercice d’application. Possibilité d’écrire la liste de mots au tableau s’ils ne trouvent pas les mots dans le dossier.
  • Les élèves peuvent s’autocorriger avec la fiche de correction imprimée.

Correction

Prolongement

  • Leur proposer de développer d’autres champs lexicaux traités dans le dossier, comme le sport, l’apparence, la musique (ex : dancefloor, virtuoses, chorégraphie, pas de danse, synchronisation, chorégraphe, slow, twist, rock, violoniste, crooner, percussionniste, rythme, choriste, chant, concert, voix, stridulation…).
  • Proposer de créer, en binôme, des grilles de mots croisés grâce à un générateur en ligne gratuit à partir des mots des champs lexicaux proposés ci-dessus. Les élèves proposent des définitions pour compléter leur grille de mots croisés.
Attitudes de séduction

Fiche élève

Déroulement de l’activité

  • Proposer aux élèves de lire les pages 18-19 du dossier sur la séduction.
  • Leur demander de remplir anonymement la fiche “Attitudes de séduction”, avec un stylo noir. Les élèves notent seulement dans un coin “F” si c’est une fille, “G” si c’est un garçon.
  • Relever les fiches et effectuer ensemble un recensement des données à partir des fiches prélevées. Seul l’enseignant lit les fiches des élèves.
  • Définir alors le profil du “partenaire idéal” pour l’ensemble de la classe.
  • Demander aux élèves quelles sont les attitudes qui au contraire peuvent déplaire.
  • Leur proposer de définir les attitudes de séduction en fonction du sexe.
  • Pour cela, séparer les filles des garçons.
  • Redistribuer les fiches en donnant les fiches garçons aux filles, et les fiches filles aux garçons.
  • Chaque groupe recense les attitudes faites pour séduire.
  • Instaurer un débat pour connaitre leur opinion sur le choix des attitudes de l’autre sexe. Demander aux élèves de justifier leur accord ou leur désaccord.
  • Cette séance peut faire partie d’une séquence sur l’éducation affective et sexuelle.

Prolongement

  • Proposer de faire des recherches sur les attitudes de séduction de leur animal préféré.
  • Visionner les vidéos proposées dans le dossier sur les attitudes de séduction.
  • Possibilité de lire le dossier sur l’attirance et la séduction à partir de la couleur rouge
  • Recenser les couleurs qui attirent les élèves et qui jouent un rôle dans la séduction.
Twitter !

Fiche élève

Déroulement de l’activité

  • Leur faire lire à plusieurs voix tous les messages des animaux du dossier des pages 12 à 17.
  • Expliquer aux élèves le vocabulaire non compris.
  • Leur proposer, comme projet d’écriture, d’utiliser la mise en page de twitter pour écrire 2 tweets à la place de 2 animaux de leur choix, afin de séduire la bien-aimée en utilisant les codes de twitter et en utilisant les références naturalistes. L’humour n’est pas exclu !
  • En ce qui concerne Twitter, quelques précisions à connaître :
    • C’est écrire des messages courts ne dépassant pas 140 caractères (lettres, espaces, signes de ponctuation).
    • Twitter veut dire “gazouiller” en français.
    • “@” se place devant le nom du compte Twitter et/ou devant la personne/organisme à qui vous adressez le tweet ou que vous citez dans votre tweet.
    • “#" se place devant un mot-clé spécifique et reconnu par la communauté.
    • “RT” se place devant un message transféré à quelqu’un d’autre.
    • Twitter en classe, c’est possible si on l’utilise comme un outil pédagogique (courtes productions d’écrits, live-tweets de sorties ou de voyages scolaires, correspondance avec un autre établissement scolaire…).
    • Créer un compte classe pour que vous puissiez gérer le compte et la production de tweets. Mettre en place une charte d’utilisation de Twitter.
  • Distribuer la fiche “Twitter” comme fiche d’essai pour rédiger les tweets.
  • Leur proposer de rédiger, seuls ou en binômes, les deux tweets. Leur montrer l’exemple et leur expliquer le fonctionnement d’un tweet.
  • Distribuer, de nouveau, deux tweets vierges afin de finaliser la rédaction des tweets.
  • Les élèves les découpent, viennent les lire à toute la classe s’ils le souhaitent et les affichent en classe.
  • Possibilité de poster les tweets sur le compte Twitter École Salamandre.

Prolongement

  • Leur proposer d’écrire à un “bien-aimé” ou une “bien-aimée”, une lettre d’amour afin de le ou la séduire de manière galante (ou d’écrire une lettre d’amitié à quelqu’un).
  • Proposer de comparer les nouvelles façons d’écrire des lettres d’amour avec celles utilisées aux XVIIIe, XIXe et XXe siècles par des personnes célèbres.
  • Créer un compte Twitter pour la classe afin de dialoguer avec le compte Twitter École Salamandre.
Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».

La présentation des fiches pédagogiques évolue !

vignette

Suite à nos rencontres avec des enseignants, nous avons fait évoluer la présentation des fiches pédagogiques pour correspondre encore mieux à vos besoins :


  • meilleure visibilité du déroulé de la séquence en classe ;
  • rédaction d’objectifs spécifiques ;
  • amélioration de l’impression des fiches avec notamment la possibilité d’imprimer la séquence complète, la fiche élève complète, la fiche élève de chaque séance (exercice) ;
  • Les fiches sont désormais consultables sur smartphone et tablette.

Bonne visite et n’hésitez à nous faire vos retours sur cette nouvelle présentation.



L’équipe d’École Salamandre