Tout sur les reptiles avec la vipère aspic

Avec ce dossier complet sur la vipère aspic de la Salamandre Junior, les élèves connaîtront comment elle utilise ses sens pour vivre. Ils sauront différencier les serpents entre eux, par exemple, la vipère et la couleuvre. Ils en apprendront plus sur la classe des reptiles. Ils discuteront enfin de leurs peurs les plus profondes comme la phobie de certains animaux.

© Yves Brunelli
Avatar de Ghislaine Deborde
- Mis à jour le
Publié par

La fiche en bref

  • Niveaux :
    • Cycle 3 - CM2
    • Cycle 3 - 6e
  • Domaines :
    Sciences et technologie
    • Français
    • Enseignement moral et civique (EMC)

  • > Voir toutes les disciplines

  • Durée totale : 2h35

La fiche élève complète

Ressource(s) de la fiche

Magazine
Les sens de la vipère  - Associer le sens à l’organe de la vipère

Objectif(s) spécifiques

  • Connaitre les caractéristiques de la vipère aspic à partir de ses sens.

La séquence en bref

  • Connaitre les caractéristiques de la vipère aspic à partir de ses sens.

Fiche élève

Déroulement de l’activité

  • Proposer aux élèves de dessiner une vipère aspic sur une feuille format A5. Leur préciser de légender chaque partie du corps et dire à quoi chacune d’elle sert.
  • Afficher toutes les productions des élèves (en demi-groupe). Comparer les dessins : voir les similitudes et les différences, surtout l’utilité de chaque partie du corps.
  • Choisir ensemble un dessin représentatif de la vipère aspic. Leur proposer de légender chaque partie du corps et dire à quoi chacune d’elle sert. Par exemple, les yeux servent à voir,…
  • Noter les propositions des élèves sur le dessin représentatif.
  • Leur proposer de lire à plusieurs voix le début du dossier sur la vipère aspic de la page 10 à 13.
  • Afficher ou projeter les explications sur l’anatomie de la vipère aspic p 12 et 13.
  • Leur demander de comparer leur production aux explications de cette double page. Valider les bonnes propositions sur le dessin représentatif et rayer les fausses idées, surtout sur l’utilité de chaque partie du corps.
  • Visionner une vidéo parlant de la vipère aspic et répondant à la question “Pourquoi sauver la vipère aspic ?”
  • Leur distribuer la fiche “Les sens de la vipère” à faire individuellement comme exercice d’application.

Correction

Chargement...

  • Nous n’avons pas rajouté le sens de l’ouïe car il est peu abordé dans le dossier. La vipère n’a pas d’oreille externe, mais elle a bien une oreille interne.

Prolongement

  • Proposer de lire des livres et des albums sur les vipères comme La vipère géante de Cluny Le Fléau, la série de BD Poules, renards, vipères de Paul Ivoire, …
  • Expliquer l’expression “Langue de vipère”. Sens : Mauvaise langue. Origine : La "langue" symbolise ici la parole. Elle est associée à la vipère, animal considéré à tort comme sournois dont le venin est toxique. Cette expression symbolise donc des paroles méchantes prononcées dans le but de médire une personne. (source L’internaute)
  • Proposer de faire des recherches sur la symbolique du serpent. Il est tantôt vu comme maléfique, tantôt vénéré comme symbole de vie, de l’univers ou de la sagesse.
Cherche et trouve  - Différencier les serpents

Objectif(s) spécifiques

  • Reconnaître certaines vipères et autres serpents.

La séquence en bref

  • Reconnaître certaines vipères et autres serpents.

Fiche élève

Déroulement de l’activité

  • Demander aux élèves de lire à plusieurs voix la double page paragraphe 16 et 17 en la projetant ou en faisant passer le magazine.
  • Leur poser les deux questions suivantes :
    • Combien existe-t-il d’espèces de vipères vivant sur les sols suisses et français ? / 4
    • Pouvez-vous les nommer ? / vipère aspic, vipère péliade, vipère d’Orsini, vipère de Séoane
  • Leur demander ensuite quels sont les autres serpents qui vivent dans nos deux pays. Réponse possible : couleuvres.
  • Proposer de rechercher les termes de la clé de détermination sur les serpents à partir de l’article de la page 18 “Vipère ou couleuvre ?”.
  • Réponses possibles :
    • forme de la tête : ovale ou triangulaire
    • forme des pupilles des yeux : rond ou verticales
    • forme des écailles sur le dessus de la tête : petites ou grosses
    • forme du corps et de la queue : corps large et queue courte, corps mince et queue longue
    • forme des dessins sur le corps suivant l’espèce
  • Proposer de visionner la minute nature n°18 “Un bain très couleuvre”

Correction

  • Réponse attendue : Coronelle lisse

Prolongement

  • Proposer de différencier l’orvet des serpents grâce à ce “Ceci n’est pas…”. L’orvet fait partie de la famille des lézards dont les pattes sont atrophiées.
  • Proposer de répondre aux questions/réponses sur les serpents proposés dans le site école Salamandre.
  • Proposer de regarder le mini guide 45 Mordu, piqué, irrité, Quel coupable? pour retrouver toutes les sortes de serpents présents sur nos territoires et les autres animaux qui peuvent mordre ou piquer.
La classe des reptiles  - Questions sur les reptiles

Objectif(s) spécifiques

  • Connaitre la classe des reptiles.

La séquence en bref

  • Connaitre la classe des reptiles.

Fiche élève

Déroulement de l’activité

  • Proposer aux élèves de lire la photocopie des pages 14 à 17 par binôme. Leur demander de quelle classe fait partie la vipère aspic. Réponse : les reptiles.
  • Leur demander de :
    • donner des caractéristiques communes aux reptiles : sang froid, ont besoin de se réchauffer pour emmagasiner de l’énergie. Ils ont des écailles.
    • lister des animaux faisant partie de la classe des reptiles : tortues, serpents, lézards, crocodiles, iguanes, …
  • Vérifier les propositions en distribuant la photocopie du site vikidia ou en projetant la page de ce site dédiée aux reptiles.
  • Leur proposer de visionner un documentaire sur les reptiles de nos pays.
  • Leur proposer de voir le dossier de la Salamandre Junior sur la cistude.
  • Leur proposer de participer à un quiz par équipe sur les reptiles. À vous de déterminer le nombre d’élèves par groupe et leur composition en fonction de l’hétérogénéité des élèves face à la lecture.
  • Distribuer la fiche “La classe des reptiles” à chaque groupe. Les élèves de chaque groupe doivent remplir ensemble la fiche quiz. Leur proposer de vérifier dans les photocopies données précédemment.
  • Relever les fiches de quiz et les distribuer aux autres équipes pour que chaque équipe corrige la fiche d’une autre équipe.
  • Proposer une correction collective.

Correction

Chargement...

Prolongement

  • Proposer de jouer au jeu des serpents et des échelles. La règle du jeu est la suivante :

  • pour commencer le plus jeune des joueurs lance le dé et avance son pion du nombre indiqué sur le dé. Le pion arrive sur le bas d’une échelle, on monte dans la case où il y a le haut de l’échelle. Le pion arrive sur la queue du serpent, on descend dans la case où il y a la tête du serpent. Le pion arrive sur une case normale, on ne bouge pas. Le pion arrive sur une case déjà occupée, on retourne au départ. Chaque joueur joue à tour de rôle, le deuxième à jouer est celui qui est à gauche du premier et ainsi de suite… Pour gagner, il faut arriver pile sur la case 100 sinon on recule du nombre de points restants.

  • Proposer de faire des recherches sur la classe des reptiles au temps de la préhistoire avec des animaux disparus comme les dinosaures, les ptérosaures, les ichtyosaures, les plésiosaures et les pliosaures.

  • Proposer de visionner l’émission C’est pas sorcier sur les serpents.
Même pas peur !  - Reconnaître ses peurs

Objectif(s) spécifiques

  • Identifier sa peur et l’expliquer.

La séquence en bref

  • Identifier sa peur et l’expliquer.

Fiche élève

Déroulement de l’activité

  • Leur proposer de lire la page 19 du dossier sur la vipère aspic. S’arrêter sur l’article “Et toi, quelle phobie as-tu ?” et leur demander si quelqu’un de la classe ou une personne de leur entourage a une de ces phobies.
  • Proposer de répertorier au tableau les différentes phobies ou grandes peurs qu’ils ont. Il y a une distinction entre la phobie, qui est véritablement un trouble anxieux, et la peur qui fait partie des sentiments humains. On a tous peur de quelque chose ! Rechercher sur internet les noms associés à ces phobies ou grandes peurs.
  • Proposer à un élève volontaire d’expliquer devant la classe sa phobie et peut être d’en donner l’origine.
  • Distribuer la fiche “Même pas peur !” à faire individuellement. Proposer de ne pas écrire son nom sur la fiche afin de pouvoir exposer toutes les fiches pour créer une exposition de la peur. Ne forcer personne à exposer, voire même à compléter cette fiche. Certains même diront qu’ils n’ont peur de rien alors ils peuvent dessiner le rien !

Prolongement

  • Proposer de lire ou d’exploiter des livres sur la peur des animaux ou sur la peur qui est ressortie majoritairement de la classe comme Le marais de la peur par Raffaella Bertagnolio, Le goût sucré de la peur par AlexandreChardin.
  • Proposer de réfléchir sur la phobie scolaire, qui touche 1% des élèves, sur cette vidéo de Francetvinfo.fr.
Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».

La présentation des fiches pédagogiques évolue !

vignette

Suite à nos rencontres avec des enseignants, nous avons fait évoluer la présentation des fiches pédagogiques pour correspondre encore mieux à vos besoins :


  • meilleure visibilité du déroulé de la séquence en classe ;
  • rédaction d’objectifs spécifiques ;
  • amélioration de l’impression des fiches avec notamment la possibilité d’imprimer la séance complète, la fiche élève complète, la fiche élève de chaque séquence (exercice) ;
  • Les fiches sont désormais consultables sur smartphone et tablette.

Bonne visite et n’hésitez à nous faire vos retours sur cette nouvelle présentation.



L’équipe d’École Salamandre