Phasme, où te caches-tu ?

Petit phasme, où es-tu ? Je suis là, caché dans les branches ! Comme tu vas le découvrir en lisant le Téquitoi ?, le phasme est un insecte qui aime jouer à cache-cache ! Mais pour lui, c’est une question de survie ! Il se camoufle dans les arbres : au milieu des branches, il devient invisible ! À ton tour de cacher des phasmes dans une multitude de lignes de couleurs…

Avatar de Vanessa Aleyrangues
- Mis à jour le
Publié par

La fiche en bref

  • Niveaux :
    • Cycle 1 - MS
    • Cycle 1 - GS
    • Cycle 2 - CP
  • Domaines : Enseignements artistiques

  • > Voir toutes les disciplines

  • Durée totale : 45 min

La fiche élève complète

Phasme, où te caches-tu ?  - Réaliser des lignes de peinture pour y cacher des phasmes.

Objectif(s) spécifiques

L’élève sera capable d’utiliser une démarche à suivre pour réaliser un tableau.

La séance en bref

L’élève sera capable d’utiliser une démarche à suivre pour réaliser un tableau.

Fiche élève

Déroulement de l’activité

En préambule :

  • Lire avec les élèves le Téquitoi ? de la page 4 du magazine Petite Salamandre 32.
  • Demander aux élèves quel est le talent du phasme. Le phasme est le roi du camouflage au milieu des branches !
  • Élargir la discussion pour demander aux élèves s’ils connaissent d’autres animaux qui se camouflent.
    --> Lire le hors-série PSA01 Les P’tits As du cache-cache (septembre 2019).
    --> Voir ce lien aussi : https://www.maxisciences.com/camouflage/ces-15-animaux-sont-d-incroyables-experts-du-camouflage_art33727.html
  • Proposer aux élèves de faire attention à la morphologie du phasme : insecte fin et long pourvu de 6 pattes. Les pattes sont plutôt sur une moitié du corps.
  • Présenter aux élèves le résultat final du travail d’arts visuels (cf. photo).
  • Leur demander d’imaginer comment a été fait ce travail (matériau et matériel).
  • Si les élèves émettent des hypothèses sur la production du travail, il est intéressant de tester la faisabilité de leurs hypothèses.
  • La réalisation du travail peut se faire en autonomie grâce à la marche à suivre jointe suivant le niveau de lecture des élèves et suivant leur capacité à travailler en autonomie. Sinon il est important de guider les élèves oralement et peut-être de leur montrer chaque étape.
  • Il est possible d’envisager au préalable des entraînements sur feuille de brouillon pour tapoter correctement et pour souffler de façon adéquate.

  • Les étapes de création pour l’enseignant :
    • Préparer des pots de peinture assez diluée de six couleurs différentes (si possible, autant de pots que d’élèves), chaque pot étant muni d’un pinceau assez gros.
    • Distribuer une paille en papier recyclable par élève.
    • Demander aux élèves de venir par petits groupes prendre chacun un pot de peinture qu’ils ramènent à leur place.
    • Chaque élève trempe complètement le pinceau une fois dans le pot de couleur puis effectue trois petites tapes sur le manche du pinceau afin de faire tomber quelques gouttes sur la feuille. Attention, le pinceau ne doit pas toucher la feuille
Étape 1 : faire tomber quelques gouttes sur la feuille.
  • Les élèves reposent leur pinceau dans le pot puis rapportent le tout à la table de l’enseignant(e).
  • Proposer aux élèves de souffler sur les gouttes à l’aide de la paille afin de créer les branches de couleur. Possibilité de tourner autour de sa feuille pour varier les directions des branches.
Étape 2 : souffler sur les gouttes à l’aide de la paille
  • Une fois les premières branches finies, demander aux élèves de répéter l’opération encore deux fois avec des couleurs différentes.
Étape 3 : deux fois avec des couleurs différentes.
  • Une fois toutes les branches finies et la peinture sèche, les élèves prennent le temps d’observer leur peinture et de choisir 6 fines branches de 2-3 cm de long pour les transformer en phasmes.
  • Ils passent le contour des phasmes au crayon gris / crayon de papier puis ajoutent les 6 pattes (3 de chaque côté du corps).
  • Cela fait, demander aux élèves de repasser le contour des phasmes à l’aide d’un feutre fin noir.

Par la suite, leur proposer de réaliser un amas de branches et les transformer en phasmes.

Étape 4 : contour des phasmes au crayon.

Correction

  • Pas de correction.

Prolongement

  • Travailler l’imagination en racontant l’histoire des phasmes colorés.
  • Inventer des procédés pour d’autres animaux camoufleurs et procéder à une exposition.

Activités du même niveau

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».