L’ours brun, superprédateur de nos montagnes

L’ours brun ne vit pas que dans notre imagination collective, il vit sur notre territoire dans les hauteurs des Alpes et des Pyrénées. Les élèves vont jouer avec les données numériques de ce dossier sur l’ours brun. Ils approfondiront leurs connaissances sur l’ours en complétant sa fiche d’identité. Ils seront incollables sur le régime alimentaire de ce superprédateur. Ils dessineront leur animal totem, à l’image de l’ours brun, animal emblématique de défense de la nature !

© Westend61 / Fotofeeling - Mauritius images
Avatar de Ghislaine Deborde
- Mis à jour le
Publié par

La fiche en bref

  • Niveaux :
    • Cycle 3 - CM2
    • Cycle 3 - 6e
  • Domaines :
    Sciences et technologie
    • Français
    • Mathématiques
    • Arts plastiques

  • > Voir toutes les disciplines

  • Durée totale : 3h00

La fiche élève complète

Ressource(s) de la fiche

L’ours en problèmes  - Résolution de problèmes

Objectif(s) spécifiques

  • Résoudre des problèmes en utilisant des fractions simples, les nombres décimaux et le calcul.

La séance en bref

  • Résoudre des problèmes en utilisant des fractions simples, les nombres décimaux et le calcul.

Fiche élève

Déroulement de l’activité

  • Proposer aux élèves de travailler sur les données numériques du dossier sur l’ours brun et d’inventer des problèmes mathématiques avec celles-ci.
  • Leur proposer de lire à plusieurs voix les pages 10 à 15 du dossier et noter au fur et à mesure de la lecture les données numériques et ce à quoi elles correspondent.
    • p 10 et 11 : poids, taille, longévité
    • p 12 et 13 : kg de végétaux et données écrites (un quart de son poids d’avant l’hiver, plusieurs milliers de km²)
    • p 14 et 15 : 50 cm sous terre, voit flou au-delà de 10 m, vitesse de galop, poids soulevé, 5 doigts, deux pattes, griffes de 6 cm de long
  • Proposer aux élèves de se mettre par groupe à partir des données. Chacun choisit une donnée et constitue son groupe. Laisser assez de temps de recherche. Écriture du problème sur une fiche A3.
  • Relever les situations/problèmes proposés par les groupes d’élèves. Les redistribuer à un autre groupe pour qu’il puisse cette fois-ci résoudre le problème. Résolution à écrire en dessous du texte du problème sur la fiche A3. Ceux qui ne peuvent pas résoudre le problème à cause d’un souci dans la rédaction du texte signalent le souci en l’entourant.
  • Proposer une remontée sur la résolution des problèmes. Identifier les freins qui ne permettent pas de résoudre certains de ces problèmes : mauvaise formulation du problème, compréhension des questions, cohérence du texte, difficultés à trouver l’opération…
  • Leur demander collectivement d’améliorer les problèmes défaillants.
  • Leur distribuer la fiche “L’ours en problèmes” à faire à deux ou individuellement.

Correction

Réponses au problème n° 1 : 214 kg 160 g = 214 160 g et 198 kg 450 g = 198 450 g.

214 160 - 198 450 = 15 710 g = 15, 710 kg

Elle a grossi de 15 710 g soit 15, 710 kg.

1,81-1,78 = 0,03

Elle a grandi de 0,03 m soit 3 cm.

Réponses au problème n° 2 :

Grishka Polenta Rivou Palerm
Poids avant l’hiver 228 kg 184 kg 130 kg 247 kg
Perte de poids = poids avant l’hiver/4 228/4 = 57 184/4= 46 130/4 = 32,5 247/4 = 61,75
Poids après l’hiver 228 - 57 = 171 184 - 46 = 138 130 - 32, 5 = 97,5 247 - 61,75 = 185,25

L’ours qui fait moins de 100 kg après l’hiver est Rivou.

Réponses au problème n° 3

50 km = 50 000 m et 1 h = 60 min = 3 600 s.

Pour 18 s, la distance à calculer c’est (50 000 x 18)/3600 = 900 000 / 3600 = 250.

L’ours a donc parcouru 250 m.

Prolongement

  • Proposer de réaliser l’autre fiche pédagogique sur l’ours proposée par école Salamandre en lien avec la Salamandre Junior n° 118 et la Petite Salamandre n°2 (à adapter bien sûr) :
Superprédateur  - Reconstituer le réseau alimentaire de l’ours

Objectif(s) spécifiques

  • Connaître le régime alimentaire de l’ours.
  • Connaître les relations alimentaires entre les êtres vivants et surtout la notion de superprédateur.

La séance en bref

  • Connaître le régime alimentaire de l’ours.
  • Connaître les relations alimentaires entre les êtres vivants et surtout la notion de superprédateur.

Fiche élève

Déroulement de l’activité

  • Proposer aux élèves de lire les pages 16 et 17 du dossier. S’attarder sur la pancarte “SUPERPRÉDATEUR”. Expliquer la notion de superprédateur.
  • Demander aux élèves quels sont les régimes alimentaires des animaux qu’ils connaissent. Les noter au tableau. Il s’agit de carnivore, herbivore et omnivore.
    • Précision pour les enseignants : il existe, en réalité, bien plus que 3 types de régimes alimentaires : il y a les granivores (graines), frugivores (fruits), détritivores (déchets), insectivores (insectes), charognards (charognes), etc. Pour les élèves, nous en resterons aux trois principaux connus.
  • Leur demander ensuite de situer l’ours parmi les régimes alimentaires proposés ainsi que les caractéristiques de l’ours qui lui permettent d’être dans son régime alimentaire. Les élèves vont probablement penser que l’ours est un carnivore. Ils ont en partie raison car cet animal est classé dans l’ordre des carnivores. Mais en réalité, malgré sa mâchoire adaptée à déchiqueter des proies, les végétaux représentent les 3/4 de son alimentation, pour 1/4 d’animaux. Il est donc omnivore.
  • Leur demander ensuite de donner 3 exemples d’animaux pour chaque régime alimentaire et d’expliquer quelles caractéristiques leur permettent de les classer dans tel ou tel régime alimentaire.
  • Leur proposer de réaliser le réseau alimentaire de l’ours. Pour cela, les élèves doivent rechercher dans le dossier quelle est sa principale nourriture. Leur proposer de relire p 13 le paragraphe “Il est carnivore : Vrai/ Faux”. Dans ce paragraphe, il est questions de fourmis, larves, proies faibles ou blessées, poissons de rivière et surtout de végétaux.
  • Faire des recherches sur le régime alimentaire des fourmis et des poissons de rivière.

  • Écrire les noms des animaux ou végétaux sur des affichettes : feuille, chenille, fourmi, ours, crevette d’eau douce, goujon, truite arc-en-ciel.

  • Proposer aux élèves de remettre les étapes du réseau alimentaire dans l’ordre, en utilisant des flèches. La flèche utilisée entre chaque élément signifie « est mangé par ».

  • Écrire au tableau une phrase qui résume ce réseau alimentaire. Réponses :

    • La feuille est mangée par l’ours.
    • La chenille est mangée par l’ours.
    • La feuille est mangée par la chenille, qui est mangée par la fourmi, qui est mangé par l’ours.
    • La crevette est mangée par le goujon, qui est mangé par la truite arc-en-ciel, qui est mangée par l’ours.
  • Tout cela forme un réseau alimentaire ou réseau trophique de l’ours.

  • L’ours est toujours en fin de réseau. Aucun autre animal ne mange l’ours. On dit que c’est un prédateur.

  • Vous pouvez rajouter à l’oral que les oursons sont vulnérables et peuvent avoir des prédateurs comme les loups et les rapaces. Voir panneau “Superprédateur” p 17.

  • Proposer de visionner deux vidéos d’ours bruns se nourrissant :
  • Leur distribuer la fiche “Réseau alimentaire” à faire individuellement comme exercice. Leur distribuer une feuille A4 pour réaliser le réseau alimentaire de l’ours.

Correction

Réseau alimentaire de l'ours / © Ghislaine Deborde

Prolongement

L’ours brun

Objectif(s) spécifiques

  • Connaître les caractéristiques de l’ours brun.

La séance en bref

  • Connaître les caractéristiques de l’ours brun.

Fiche élève

Déroulement de l’activité

  • Proposer aux élèves de faire émerger leurs représentations sur l’ours, en petits groupes, en leur demandant de remplir la fiche d’identité de l’animal.
  • Constituer les groupes et rappeler les règles du travail en GROUPE ainsi que les responsables à déterminer (secrétaire, gardien du temps, régulateur, rapporteur).
  • Distribuer à chaque groupe un exemplaire vierge de la fiche “L’ours brun” à agrandir en A3 pour plus de lisibilité.
  • À tour de rôle, chaque groupe expose ses recherches case par case de la fiche d’identité, les autres groupes rajoutent les informations qui manquent. Changer de groupe à chaque case.
  • Noter au tableau ou directement sur TBI les informations fournies par les élèves pour créer une fiche d’identité commune.
  • Proposer ensuite de faire des recherches pour valider leurs représentations sur le putois en projetant ou en distribuant les photocopies des pages 10 à 17 du dossier et à l’aide du site Vikidia.
  • Remplir la fiche d’identité collective suite à la lecture de ces dossiers et comparer avec les productions des élèves.
  • La fiche collective peut être photocopiée pour chaque élève ou être remplie par eux-mêmes sur une fiche vierge.
  • Visionner deux vidéos pour compléter les connaissances de vos élèves :

Correction

Données à partir du dossier :

  • Nom : Ours brun
    • Mâle : ours
    • Femelle : ourse
    • Petits : oursons
  • Description : excellente mémoire, pelage brun, épaisse fourrure, excellent odorat, soigné, 5 doigts à chaque patte, griffes de 6 cm de long, mâle solitaire
    • Taille : 1,50 à 2,50 m
    • Poids : 80 à 250 kg
  • Classification :
    • Ordre : carnivores
    • Famille : ursidés
  • Reproduction :
    • Nombre de petits : 1 à 4
    • Durée de vie : 30 ans
  • Régime alimentaire : omnivore, fourmis, larves, proies faibles ou blessées, poissons de rivière, entre 10 et 15 kg de végétaux, baies, châtaignes, racines, champignons, miel
  • Habitat : abri = tanière, cavité rocheuse, terrier creusé dans la terre, vaste territoire forestier, montagnes Pyrénées, Alpes
  • Particularités : il hiverne, pète pour expulser une sorte de bouchon, perd ¼ de son poids pendant l’hivernation, plantigrade, sort surtout la nuit, communique par ses crottes, son urine ou des marques de griffes, superprédateur, prédateur des oursons = loups ou rapaces

Données à partir de Vikidia

  • Description : grande bosse de muscles au-dessus de leurs épaules, qui donne aux membres antérieurs la force pour creuser, tête grande et ronde.
  • Habitat : répartition (Russie, Etats Unis, Canada)
  • Particularités : se rassemblent à côté des cours d’eau et des fleuves pendant la migration du saumon

Prolongement

  • Leur proposer de rédiger des fiches d’identité sur les autres ours.
  • Proposer de voir le film Paddington.
  • Leur proposer de découvrir un ancêtre de l’ours brun “l’ours des cavernes” avec la Minute Nature n°167.
Ton animal totem  - Dessiner et expliquer son animal totem

Objectif(s) spécifiques

  • Représenter par le dessin son animal totem.

La séance en bref

  • Représenter par le dessin son animal totem.

Fiche élève

Déroulement de l’activité

  • Leur proposer de lire les pages 18 et 19 du dossier. S’arrêter sur la pancarte « Animal Totem » et leur demander s’ils ont un animal préféré symbolique qui pourrait devenir leur animal totem.
  • Proposer de répertorier au tableau les différents animaux totems. Pour ceux qui n’ont pas d’idée, vous pouvez leur proposer de choisir l’animal totem en fonction de leur date de naissance. Vous pouvez introduire les signes du zodiaque correspondants aux dates de naissance.
  • Proposer de décrire des totems avec des animaux, pour prendre exemple.
  • Leur distribuer la fiche « Ton animal totem » à remplir individuellement. Proposer de ne pas écrire son nom sur la fiche afin de pouvoir les exposer dans un lieu prévu à cet effet. Proposer à un élève volontaire d’expliquer devant la classe son animal totem.

Prolongement

  • Proposer de faire des recherches sur l’ours dans l’art et surtout sa présence dans l’art pariétal.
  • Proposer de visionner le film Frère des ours.
  • Proposer de faire un exposé sur l’importance de l’ours dans la culture à travers les croyances et les époques.
Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».

La présentation des fiches pédagogiques évolue !

vignette

Suite à nos rencontres avec des enseignants, nous avons fait évoluer la présentation des fiches pédagogiques pour correspondre encore mieux à vos besoins :


  • meilleure visibilité du déroulé de la séquence en classe ;
  • rédaction d’objectifs spécifiques ;
  • amélioration de l’impression des fiches avec notamment la possibilité d’imprimer la séquence complète, la fiche élève complète, la fiche élève de chaque séance (exercice) ;
  • Les fiches sont désormais consultables sur smartphone et tablette.

Bonne visite et n’hésitez à nous faire vos retours sur cette nouvelle présentation.



L’équipe d’École Salamandre