Les abeilles et la fabrique à miel

Souvent méconnues et mal-aimées à tort par les enfants, les abeilles sont pourtant indispensables à la vie sur Terre. En plus, elles fabriquent du miel ! Miam ! Pars à la découverte de ces jolies bêtes jaunes et noires en réalisant une exposition pour éduquer ton école à la préservation des abeilles ! Tu pourras également réaliser une œuvre d’art en t’appuyant sur la forme géométrique la plus chouchoutée des abeilles : l’hexagone ! Et enfin, avec tes camarades, tu participeras à un grand jeu collectif et sportif mêlant communication et orientation ! Bzzzz bzzzz… c’est parti !

Avatar de Vanessa Aleyrangues
- Mis à jour le
Publié par

La fiche en bref

  • Niveaux :
    • Cycle 3 - CM2
    • Cycle 3 - 6e
  • Domaines :
    Arts plastiques
    • Sciences et technologie
    • Français
    • Éducation physique et sportive (EPS)

  • > Voir toutes les disciplines

  • Durée totale : 3h30

La fiche élève complète

L’alvéole colorée !  - Utiliser l’alvéole pour réaliser une œuvre à la manière de Frank Stella.

Objectif(s) spécifiques

L’élève sera capable de réaliser un dessin à la manière de Frank Stella en partant d’une figure géométrique particulière : l’hexagone.

La séance en bref

L’élève sera capable de réaliser un dessin à la manière de Frank Stella en partant d’une figure géométrique particulière : l’hexagone.

Fiche élève

Déroulement de l’activité

  • Présenter aux élèves quelques œuvres de Frank Stella (voir annexe) et retracer les grands événements de sa vie artistique afin d’observer l’évolution de son travail. Penser à laisser un temps de parole suffisant pour que chacun exprime son ressenti face aux œuvres.
  • Il est intéressant d’étayer cette prise de parole en différenciant deux temps :

1- Exprimer « Ce que je vois » : rester alors dans la description des formes, des couleurs…

2- Exprimer « Ce que je ressens » : ici intervient la sensibilité de chaque élève.

Ce sont deux focales différentes d’analyse d’œuvres. Pour remarque, cette étape peut s’effectuer sur deux bandes de papier de couleurs différentes. Les élèves prennent du recul, réfléchissent, puis écrivent des mots, des phrases. Cela permet à l’enseignant de lire à la fin de la séance la réflexion de chaque élève et donc de prendre en considération tous les élèves, y compris ceux qui s’expriment peu à l’oral.

  • Possibilité de lire la biographie et de présenter les œuvres séparément et demander aux élèves de relier les œuvres significatives aux courants artistiques engagés par Frank Stella.
  • Proposer aux élèves de travailler plus particulièrement sur une série spécifique **: « Les Diderots » **(voir annexe Lettre sur les sourds et les muets, 1970, et Hyène Swing, 1962.)
  • Laisser les élèves observer l’alternance et la combinaison des couleurs.
  • Leur proposer de travailler sur ces deux œuvres mais à partir de l’alvéole d’une abeille, c’est-à-dire un hexagone régulier.
  • Rappeler comment se dessine un hexagone régulier.
    • Sur un cercle de centre O, choisir un point A. Avec son compas, prendre l’écart du rayon OA. Reporter le rayon OA à partir du point A sur le cercle pour trouver le point B. Puis reporter le rayon OA à partir du point B pour trouver le point C. Ainsi de suite.
    • Lien vidéo très explicatif : https://www.youtube.com/watch?v=6n1RaT0dOd4
  • Laisser les élèves libres dans leur choix de matériel pour les couleurs (craies grasses, peinture, feutres, crayons de couleurs, etc.).
  • Proposer aux élèves de constituer une œuvre collective avec l’ensemble des alvéoles, cela représentera une ruche.

Correction

  • Pas de correction.

Prolongement

  • Proposer un travail similaire sur l’œuvre de Vasarely.
  • Exposer les œuvres au sein de l’école en organisant une exposition avec présentation des artistes et de Frank Stella.
  • Possibilité de travailler sur les Black Paintings de Frank Stella.
L’abeille dans tous ses états  - Par groupes, réaliser une production visuelle (affiche, poster) et orale pour présenter un aspect de la vie des abeilles.

Objectif(s) spécifiques

L’élève sera capable en groupe de travail de proposer un support visuel et une présentation orale en lien avec le thème donné.

La séance en bref

L’élève sera capable en groupe de travail de proposer un support visuel et une présentation orale en lien avec le thème donné.

Fiche élève

Déroulement de l’activité

  • Première étape : réalisation de l’affiche

  • Proposer aux élèves de se répartir en groupes de travail. L’enseignant choisira la formule de composition des groupes (affinités, besoin, niveau, etc.).

  • Attribuer à chaque groupe, ou laisser-les choisir, le thème abordé sur les abeilles. Chaque thème correspond à une double-page du magazine :

    • Une ouvrière en or : morphologie des abeilles p. 12-13

    • Mission pollinisation : pollinisation et déplacements p. 14-15

    • Secret de fabrication : organisation de la ruche et cycles de vie p. 16-17

    • La fabrique menacée : menaces sur les abeilles et conséquences sur l’environnement p. 18-19
  • Proposer aux élèves de produire, par groupes, une affiche ou un poster présentant les différentes thématiques désignées ci-dessus. Cette affiche pourra servir de support pour une présentation orale du groupe.

  • Cette affiche peut être réalisée sur un outil numérique (traitement de textes ou logiciel de présentation).

  • Proposer aux élèves d’effectuer des recherches sur les abeilles sur le thème de leur travail. Possibilité de récupérer les informations dans le magazine Salamandre Junior SAJ 130 mais également dans des livres de la bibliothèque ou sur des sites Internet.
    • L’observation des abeilles est possible et profitable lors d’une sortie dans une prairie ou dans un parc.
    • Une visite de ruchers est également envisageable (liste des ruchers visitables en fonction des secteurs géographiques sur Internet).
  • Après la récolte des informations, demander aux élèves de sélectionner les informations pertinentes en lien avec la thématique choisie.
  • Alerter les élèves sur la possibilité de chevauchement des thématiques. Chaque groupe doit rester sur sa thématique sans déborder sur celles des autres.
  • Après la sélection des informations, les élèves reportent et organisent leurs données sur une affiche de format minimal A3.
  • Dans cette affiche, il est important de travailler sur des informations compréhensibles par d’autres enfants de l’école. Par exemple, utiliser des comparaisons significatives pour une meilleure compréhension. Par exemple, le hérisson peut sprinter à 7 km/h : notre vitesse, quand on marche à grand pas.
  • Proposer aux élèves d’utiliser des dessins ou des visuels adéquats pour améliorer également la compréhension des informations (exemple : le rôle de la bâtisseuse peut être représenté par une image de maçon).

  • Limiter le nombre de mots écrits sur l’affiche.

  • Deuxième étape : présentation orale/exposé

  • Une fois les affiches (ou supports numériques) composées d’informations pertinentes et de visuels explicites, proposer aux élèves de réaliser une présentation orale au reste de la classe.
  • Cet exposé ne devra pas se résumer à une lecture d’un texte sur les thématiques sélectionnées, mais il s’agira bien d’une présentation du travail réalisé et du recueil d’informations.
  • Un aide-mémoire de quelques mots-clés et de la trame de l’exposé pourra être constitué afin de favoriser la prise de paroles active.

Correction

  • Critères de réussite pour les affiches :
    • lisibilité de l’affiche (peu de mots)
    • des visuels/images bien choisis
    • informations pertinentes dans la thématique, sans débordement sur les thèmes annexes
  • Critères de réussite pour la présentation orale :
    • qualité orale (voix distincte…)
    • attitude générale et dynamique (ne pas tourner le dos au public…)
    • prise en compte du public (regard, prise en compte des questions…)
    • structure de l’exposé
    • qualité des informations orales

Prolongement

  • Faire une exposition collective sur les abeilles dans l’école (présentation au reste de l’école, aux parents, etc.).
  • Réalisation d’un nichoir pour les abeilles sauvages.
Le jeu de l’abeille  - Jeu d’équipe se déroulant sur un terrain interpénétrable, dont le but est de récupérer le plus de balles grâce aux joueurs qui entrent successivement en jeu les yeux bandés, uniquement guidés par leurs coéquipiers.

Objectif(s) spécifiques

L’élève sera capable de participer à un jeu collectif mettant en jeu des déplacements les yeux fermés et la communication avec les autres.

La séance en bref

L’élève sera capable de participer à un jeu collectif mettant en jeu des déplacements les yeux fermés et la communication avec les autres.

Fiche élève

Déroulement de l’activité

  • Mise en place : un terrain de 10 m sur 10 m, deux équipes placées chacune d’un côté du terrain (possibilité de créer trois ou quatre équipes suivant le nombre d’élèves), une trentaine de balles en mousse et une dizaine de cônes placés sur le terrain de façon aléatoire.
  • Règles du jeu :
    • L’équipe qui gagne est celle qui a ramené le plus de balles à la fin de la partie.
    • Les contraintes : les élèves ne peuvent entrer sur le terrain qu’un par un (donc il y a au maximum deux élèves adverses sur le terrain simultanément). L’élève qui entre sur le terrain doit avoir les yeux bandés et faire un tour sur lui-même avant d’entrer en jeu.
    • L’élève aux yeux bandés doit aller chercher une balle (symbolisant le pollen des fleurs) grâce à la communication avec ses camarades. Les élèves sur le terrain doivent éviter les cônes symbolisant les dangers. Si un cône venait à être touché, l’élève fautif doit sortir du terrain.
  • Il existe deux options de jeu :
    • La première consiste à organiser des binômes dans chaque équipe. Quand un membre du binôme entre en jeu, son camarade doit le guider oralement.
    • La seconde option, mettant en jeu une recherche de stratégie et de coopération plus grande, consiste à laisser les élèves organiser leur communication. Il est fort probable que des brouhahas inefficaces en début de partie se transforment en communication plus claire et intelligente. Cela se fera en vue d’une stratégie plus efficace (organisation de binômes, création d’un poste de « parleur », etc.).
  • La partie peut se jouer au temps ou s’arrêter au moment où toutes les balles sont ramassées.
  • La tâche peut être complexifiée à souhait en modifiant la taille du terrain, le nombre d’équipes, le nombre de balles et de cônes, en imposant un parcours spécial, en limitant le nombre de mots, en décidant que le binôme ne peut donner les informations qu’entre la rotation du joueur sur lui-même et l’entrée sur le terrain, etc.

Correction

  • Pas de correction.

Prolongement

  • Possibilité de travailler sur les modes de communication chez les abeilles ou chez les animaux en général.
  • Possibilité de jouer à d’autres jeux collectifs. Par exemple : les deux équipes sont placées de chaque côté d’un terrain type volley-ball. Des cônes sous lesquels sont cachées des cartes pollen ou danger sont placés à l’opposé de chaque équipe. Par groupes de trois, ils traversent le terrain en courant et soulèvent chacun un cône. Ils peuvent ramener les cartes pollen si aucun des trois ne soulève de cartes dangers. À charge aux joueurs revenant dans leur terrain d’indiquer les cônes à soulever ou à laisser.

Activités du même niveau

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».