La classe au trésor

Accompagne Nina et ses amies sardines dans cette belle histoire de pêche au trésor organisée par le papa de Nina ! Participe avec tes camarades à une grande aventure au sein de ton école pour découvrir le trésor caché ! En avant pour la « classe au trésor » !

© Laure du Faÿ.
Avatar de Vanessa Aleyrangues
- Mis à jour le
Publié par

La fiche en bref

  • Niveaux :
    • Cycle 2 - CP
    • Cycle 2 - CE1
  • Domaines : Questionner le monde

  • > Voir toutes les disciplines

  • Durée totale : 2h00

La fiche élève complète

La classe au trésor  - Avec le reste de la classe, participe à une grande chasse au trésor.

Objectif(s) spécifiques

  • L’élève sera capable de se rendre à un point précis de l’école après avoir identifié ce lieu sur une photo.
  • L’élève sera capable de collaborer avec ses camarades pour résoudre les problèmes qui leur seront posés.

La séance en bref

  • L’élève sera capable de se rendre à un point précis de l’école après avoir identifié ce lieu sur une photo.
  • L’élève sera capable de collaborer avec ses camarades pour résoudre les problèmes qui leur seront posés.

Fiche élève

Déroulement de l’activité

Au préalable, afin d’organiser la « classe au trésor » :

  • Sélectionner parmi les cartes-défis proposées celles qui semblent appropriées ou réalisables dans votre contexte d’enseignement.
  • En fonction du nombre de défis et de la nature même du défi, sélectionner les lieux où seront cachés les cartes-défis.
  • Prendre et imprimer une photo de chaque lieu où sont cachées les cartes-défis. Possibilité de réaliser des photos en macro ou sous un angle particulier pour plus de difficulté.
  • Cacher les cartes-défis dans des lieux adéquats mais conserver les photos imprimées avec soi.
  • Lorsque les élèves réaliseront correctement le défi, l’enseignant dévoilera la photo du lieu suivant. L’ordre des photos, et donc des défis, importe peu, il suffit de conserver la photo du lieu du trésor pour la fin !
  • Définir puis cacher le trésor. Il peut s’agir d’une invitation à un spectacle, à une sortie/course d’école, une lecture offerte, un sachet de graines à planter, un nouveau livre pour la bibliothèque de la classe, la réalisation d’un origami, un poster… Les possibilités sont multiples et le choix dépend de l’enseignant.

Déroulement le jour J :

  • Lire l’histoire de La pêche au trésor. À chacun de décider s’il s’agira d’une lecture collective, individuelle, etc.
  • Organiser un moment collectif oral pour vérifier la compréhension de l’histoire. Penser à mettre en avant la collaboration dont ont dû faire preuve les petites sardines pour relever les défis proposés.
  • Durant ce moment collectif, leur demander s’ils connaissent d’autres histoires ou d’autres livres qui parlent de la collaboration ou leur demander de partager un moment vécu durant lequel la collaboration était importante.
  • Proposer aux élèves de réaliser une « classe au trésor ».
  • Expliquer aux élèves le fonctionnement de la « classe au trésor » en insistant sur l’aspect coopératif des défis. À chaque défi correctement réalisé, l’enseignant dévoilera une nouvelle photographie. Cela indique aux élèves où est caché le défi suivant. Penser à rappeler que tous les élèves participent et que les recherches de cartes-défis ne peuvent commencer uniquement si toute la classe est arrivée sur place.
  • Pour compléter cette « classe au trésor », une carte-défi vierge est aussi à la disposition de l’enseignant.
  • Suivant les effectifs et les dynamiques de classe, il sera peut-être opportun de scinder la classe en plusieurs groupes.

Correction

  • Voir fiche anagrammes.

Prolongement

  • Réaliser régulièrement des défis collectifs afin de développer la collaboration entre élèves.
  • Faire des recherches sur des animaux fonctionnant sur l’entraide et la collaboration (fourmis n°26, abeilles n°12, marmottes n°7, etc.) à partir des dossiers d’anciens numéros de la Petite Salamandre, par exemple.
Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».