Découvrir les codes de la bande dessinée : écriture et dessin

Avec Côme & Fantine, “Le Prince des airs”, les élèves explorent les codes de la bande dessinée. Ils se familiarisent avec les formes spécifiques du récit et de l’illustration, tout en découvrant le majestueux faucon pèlerin.

© tirabosco
Avatar de Dimitri
- Mis à jour le
Publié par

La fiche en bref

  • Niveaux :
    • Cycle 3 - CM1
    • Cycle 3 - CM2
  • Domaines :
    Français
    • Arts plastiques

  • > Voir toutes les disciplines

  • Lieu : En classe

La fiche élève complète

Ressource(s) de la fiche

Les mots de la BD

Fiche élève

Déroulement de l’activité

  • Demander aux élèves de citer à l’oral le vocabulaire de la BD qu’ils connaissent. Écrire au tableau les mots cités. Demander d’expliciter les mots.
  • Distribuer à chaque élève la fiche activité.
  • Demander aux élèves de retrouver tout d’abord les mots dans la grille, puis le mot mystère.
  • Corriger la grille et révéler le mot mystère (“bande dessinée”).
  • Donner la définition de chaque terme et donner des exemples en s’appuyant sur la BD SAJ101 - Côme & Fantine, Le Prince des airs, p. 6-9.

Chargement...

MOT MYSTÈRE : “BANDE DESSINÉE” BA (B3-C3) N (E3) DE (B5-C5) D (E5) ES (B6-C6) S (E6) IN (B7-C7) E (E7) E (I9)

Définitions des mots à trouver dans la grille :

  • 1. SCÉNARIO : Déroulement écrit d’une histoire, en quelques pages. C’est à partir de celui-ci que le scénariste établit le découpage à l’intention du dessinateur.
  • 2. BULLE : Appelée aussi ballon ou phylactère, la bulle désigne l'espace réservé au dialogue ou à la pensée des personnages, généralement entouré d’un trait.
  • 3. CARTOUCHE : Espace où l'auteur indique des informations comme le moment et le lieu de l'action, ou des précisions narratives.
  • 4. CASE : Appelée aussi vignette, la case est une image généralement cernée d’un trait et faisant partie d’une planche de bande dessinée. La case constitue l’unité de base dans la séquence narrative qu’est la page. Séparée des vignettes qui l’entourent, la case est interdépendante des cases voisines, et ne prend sens que dans la lecture de la page complète.
  • 5. ONOMATOPÉE : Mot inventé pour traduire des bruits et des sons à l’écrit.
  • 6. PLAN : C’est la façon de présenter le sujet. Il y a différentes façons de le faire : vue à des distances diverses selon l’effet recherché (plan d’ensemble, moyen, gros plan…).
  • 7. SYNOPSIS : Résumé succinct d’une histoire, à partir duquel on développera le scénario.
  • 8. IDÉOGRAMME : Icône, symbole ou petit dessin exprimant une pensée ou un sentiment.
  • 9. ALBUM : Livre contenant une bande dessinée.
  • 10. VIGNETTE : Voir case.
  • 11. CROQUIS : Dessin rapide dégageant, à grands traits, l'essentiel du sujet.
  • 12. PLANCHE : Nom donné à une page de bande dessinée.
  • 13. STRIP : Bande dessinée de quelques cases sur une ligne, en forme de gag ou d’histoire à suivre, publiée dans un magazine.
  • 14. ENCRAGE : Étape qui consiste à passer le crayonné à l’encre, au stylo ou au feutre. Cette étape précède la mise en couleur.

Prolongement

  • Parler des différentes étapes de création d’une bande dessinée.

  • Parler des différents acteurs de la BD : scénariste, illustrateur, coloriste, éditeur…
Pif, paf, boum ! Traduis des sons en bande dessinée

Fiche élève

Déroulement de l’activité

  • Demander aux élèves de lire la BD.

  • Leur demander de repérer dans la BD les différents mots qui traduisent des sons produits par des personnages ou des choses (onomatopées), et de les lister à l’oral. Les inscrire au tableau au fur et à mesure des réponses données. (Wouf ! Aaaaahhhh !, Hiiiiiiii !, Vroooo, Tap ! Tap !…). Attirer l’attention sur leur traitement graphique : jeu d’épaisseur du trait (plus ou moins gras), majuscules, disposition des lettres dans l’image…

  • Leur demander s’ils savent comment on appelle ces mots dont se servent les auteurs / illustrateurs de bandes dessinées pour traduire les sons : des onomatopées.

  • Leur faire remarquer qu’elles sont :

    • faciles à comprendre ;

    • plus ou moins grandes selon le volume du bruit ;

    • orientées selon l’endroit d’où vient le bruit…
  • Distribuer les fiches imprimées aux élèves. Réaliser l'activité.

  • Demander aux élèves de justifier à l’oral les dessins et les onomatopées choisies pour illustrer les bruits des animaux. Ont-ils tous utilisé les mêmes sons, les mêmes onomatopées ?

Prolongement

  • Rechercher dans les autres épisodes de Côme & Fantine toutes les onomatopées. Réaliser un “dictionnaire” des onomatopées liées à la nature (eau, vent, cris des animaux…) et les graphies correspondantes.
  • Évoquer les différents cris d’animaux dans les autres langues.
  • Évoquer la rapidité du faucon pèlerin (décrite par des onomatopées dans la BD Côme & Fantine).
  • Évoquer la rapidité du faucon pèlerin également dans sa technique de chasse.

Ressources

Bulles et dialogues

Fiche élève

Déroulement de l’activité

  • Distribuer les fiches activités : leur expliquer la consigne et leur proposer quelques étapes informatives avant de passer à la phase finale : imaginer les dialogues de la page 8 en s’inspirant de ce qui a été dit sur le faucon pèlerin.
  • Commencer par faire lire la page 16-17 du dossier Faucon pèlerin aux élèves (lecture silencieuse) en leur expliquant qu’ils vont y trouver des informations à réutiliser dans la suite de l’activité.
  • Leur faire repérer les différents types de bulles qu’on trouve dans la BD de Côme & Fantine, et le contexte dans lequel elles sont utilisées. Préciser le rôle de chacune dans la narration :
    • Bulle ronde ou carrée : indique ce que dit le personnage.
    • Bulle nuage : indique ce que pense ou rêve le personnage.
    • Bulle éclair : indique ce que crie le personnage.
    • La taille des lettres à l’intérieur des bulles varie selon le volume sonore de la voix : pour un chuchotement, on écrira petit, pour des cris, on écrira avec des lettres épaisses.
    • etc.
  • Attirer l’attention des élèves sur le peu de place disponible dans les bulles ; les aider à extraire les caractéristiques suivantes : le texte doit être concis et donner suffisamment d’informations.
  • Faire remarquer que le lettrage est porteur de sens : choisir une graphie adaptée (gras, italique, capitales…) selon le message qu’on souhaite faire passer.

Prolongement

  • Rechercher d’autres types de bulles dans les autres épisodes de Côme & Fantine .
  • Imaginer d’autres dialogues en changeant le type de bulles (nuages, éclairs…), et la taille des lettres.
Dessine le faucon pèlerin

Fiche élève

Déroulement de l’activité

  • Demander aux élèves de dessiner le faucon pèlerin. Insister sur les besoins de documentation des illustrateurs pour réaliser leurs dessins. Ici les élèves s’appuieront sur les textes, illustrations et photos du dossier de la Salamandre Junior 101, “Faucon pèlerin, pirate du ciel” , pages 10 à 19. La photo du faucon en pages 10-11 pourra servir de modèle : diffuser l’image sur TBI ou donner une photocopie aux enfants.
  • Expliquer aux enfants qu’un dessin de bande dessinée n’est pas toujours une représentation fidèle du réel. Quel type de réalisation veulent-ils choisir pour leur propre dessin de faucon : une représentation humoristique ou se rapprochant plutôt du réalisme ?
  • Leur demander de réfléchir aux caractéristiques du faucon pèlerin qu’ils souhaitent mettre en avant (pour cela, s’appuyer sur les pages 12-13 du dossier) : ses yeux bioniques ? Ses plumes d’acier ? Son bec tranchant ? Les inviter à traduire un ou plusieurs de ces éléments en dessin.
  • Leur parler de la représentation du mouvement en BD : préciser que le faucon pèlerin est l’oiseau le plus rapide au monde. Montrer la façon dont l’illustrateur a dessiné le mouvement du faucon p. 6-7. Leur demander à l’oral de quelle façon ils imaginent représenter la vitesse et la puissance de l’oiseau.

Prolongement

  • Montrer aux élèves différentes représentations du faucon pèlerin.

  • Rechercher des albums de bande dessinée dans lesquels des oiseaux sont représentés, et étudier les styles et caractéristiques choisis par les illustrateurs :
    Qu’ont-ils souhaité montrer ? En quoi cela apporte-t-il des informations sur l’animal ? En quoi cela sert-il le récit ?

Ressource

Case manquante !

Fiche élève

Déroulement de l’activité

  • Demander aux élèves d’imaginer la dernière case de l’histoire. Avant de les laisser dessiner directement sur la feuille distribuée, leur demander d’écrire en une phrase le message qu’ils veulent faire passer.
  • Leur parler des plans (plan d’ensemble, plan américain, gros plan…) et angles de vue (champ, contrechamp, plongée, contre-plongée…) et leur demander de choisir un type de plan qui corresponde à ce qu’ils souhaitent dire.
  • Leur demander d’utiliser bulles, éventuellement onomatopées et idéogrammes dans leur case.
  • Faire une mise en commun des différentes idées et pistes retenues pour cette dernière case et faire une comparaison avec celle réalisée par l’illustrateur dans le numéro 101 de la Salamandre Junior.
C’est toi l’auteur !

Fiche élève

Déroulement de l’activité

  • Faire lire le dossier entier sur le faucon pèlerin aux élèves (lecture silencieuse).

  • Leur demander d’imaginer une histoire courte (1 planche) avec les héros Côme et Fantine et avec le faucon.

  • Rappeler que le synopsis doit répondre aux questions suivantes (les inscrire au tableau) :

    • Qui sont les personnages ?
    • Quoi : que veulent-ils ?
    • Comment les personnages vont-ils atteindre leur but ?
    • Quand se déroule l’histoire ?
    • se déroule l’histoire ?
  • Faire échanger les copies avec le voisin : est-ce que le synopsis répond à toutes les questions ?

  • Mettre en commun : quelles histoires ont-ils imaginées ? Quels rôles ont-ils fait jouer au faucon ?

Prolongement

  • Donner des informations complémentaires sur le faucon pèlerin.
  • Finaliser la planche : rédiger le scénario, réaliser le découpage, le crayonné, le lettrage, la mise en couleur de la planche.
  • Réaliser d’autres synopsis de BD racontant les aventures de Côme et Fantine avec d’autres animaux ou plantes.

Ressources

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».

La présentation des fiches pédagogiques évolue !

vignette

Suite à nos rencontres avec des enseignants, nous avons fait évoluer la présentation des fiches pédagogiques pour correspondre encore mieux à vos besoins :


  • meilleure visibilité du déroulé de la séquence en classe ;
  • rédaction d’objectifs spécifiques ;
  • amélioration de l’impression des fiches avec notamment la possibilité d’imprimer la séquence complète, la fiche élève complète, la fiche élève de chaque séance (exercice) ;
  • Les fiches sont désormais consultables sur smartphone et tablette.

Bonne visite et n’hésitez à nous faire vos retours sur cette nouvelle présentation.



L’équipe d’École Salamandre