Bienvenue chez les arachnides !

Ce face à face de la Salamandre Junior nous présente deux arachnides semblables l’un à l’autre : l’araignée et le faucheux. Vos élèves devront savoir les différencier et connaître certains représentants de la classe des arachnides en les identifiant. Ils joueront avec les mots pour affubler de surnoms originaux certaines araignées, scorpions et acariens. Ils devront finalement reproduire un des deux arachnides en l’agrandissant et en respectant les mesures de longueurs.

© Émilie Vanvolsem
Avatar de Ghislaine Deborde
- Mis à jour le
Publié par

La fiche en bref

  • Niveaux :
    • Cycle 3 - CM2
    • Cycle 3 - 6e
  • Domaines :
    Français
    • Sciences et technologie
    • Mathématiques

  • > Voir toutes les disciplines

  • Lieu : En classe

La fiche élève complète

Ressource(s) de la fiche

Magazine
À vos identités !

Fiche élève

Objectif spécifique

  • Connaitre le développement des deux arachnides.

Déroulement de l’activité

  • Imprimer ou projeter uniquement les photos de l’araignée et du faucheux p 24 et 25.
  • Demander aux élèves de bien les observer et de jouer au jeu des différences.
  • Faire des groupes de deux et leur demander de noter sur une feuille les différences entre les deux animaux.
  • Faire une remontée collective et noter au tableau le récapitulatif de toutes les caractéristiques trouvées au fur et à mesure que les groupes présentent.
  • Leur proposer de voir une vidéo “Ceci n’est pas” pour compléter leurs connaissances sur les deux animaux :
  • Leur proposer ensuite de lire p 24 et 25 du face à face pour valider leur réponses. Expliquer les termes difficiles.
  • Distribuer la fiche “À vos identités !” à faire individuellement comme exercice d’application. Laisser la double-page projetée.

Correction

Chargement...

Prolongement

  • Proposer de faire des recherches sur d’autres araignées à partir du Mini-guide n° 63 sur les araignées et les comparer au pholque, voir les ressemblances comme la tégénaire et les différences.
  • Leur proposer de répondre aux deux questions suivantes et de vérifier leurs réponses à partir des articles sélectionnés :
Les autres arachnides

Fiche élève

Objectif spécifique

  • Connaître la classe des arachnides.

Déroulement de l’activité

  • Demander aux élèves à quelle classe appartiennent l’araignée et le faucheux.
  • S’ils ne la trouvent pas, leur proposer de rechercher dans la double page 24 et 25.
  • Leur demander ensuite quels sont les autres arachnides qu’ils connaissent.
  • Noter au tableau les propositions des élèves.
  • Leur demander de faire des recherches plus précisément sur les scorpions, les acariens, les tiques en allant sur Internet ou dans des encyclopédies pour valider leurs hypothèses.
  • Proposer de visionner des vidéos :
  • Et de lire cet article :
  • Leur distribuer la fiche “Les autres arachnides” à faire individuellement, à deux ou en groupe. Cette fiche permet le recueil de connaissances sur les autres arachnides. La tique fait partie de la famille des acariens.
  • Demander aux élèves de choisir par deux un arachnide parmi ceux recherchés (araignée, opilion, scorpion, acarien, tique) et d’écrire un poème de 2 à 4 vers pour présenter leur arachnide.
  • Regrouper toutes les poésies dans un même document et proposer aux élèves de les apprendre.

Correction

  • Scorpion
    • Description : Quatre paires de pattes, une paire de « pinces » appelées pédipalpes, et une longue queue, appelée le métasome, terminée par un dard venimeux. Une paire de chélicères, autour de la bouche.
    • Dimensions : Nombre d’espèces : 1 800. Il n’y pas d’indication de taille sur Vikidia et wikipédia. (Précision pour les enseignants : la taille varie entre 9 mm et 23 cm selon les espèces).
    • Habitat : Sous les pierres, dans les endroits arides, dans les vieux murs.
    • Alimentation : Insectes, mille-pattes, voire lézards pour les plus gros.
    • Rythme de vie : Actif la nuit, se cache la journée sous des pierres ou dans des cavités.
  • Acarien
    • Description : Quatre paires de pattes. Six paires de pattes chez les larves. Tête avec placés autour de la bouche les chélicères et les pédipalpes qui ont une forme pointue leur servant généralement à piquer et à aspirer la nourriture.
    • Dimensions : La plupart des acariens sont minuscules, on les voit à peine à l’œil nu, et il faut une loupe ou un microscope pour bien les observer. Quelques-uns sont cependant plus grands, comme la tique ou le thrombidion.
    • Habitat : Dans le sol ou l'eau, dans et sur la peau des victimes, sur les plantes, sur les draps de lit, dans le compost…
    • Alimentation : Régimes très variés : matières végétales, champignons ou sang, lymphe, peau… certains sont prédateurs, par exemple de bactéries…
    • Rythme de vie : Selon les espèces, l'habitat et le comportement sont extrêmement variés.
  • Tique
    • Description : Quatre paires de pattes. Six paires de pattes chez les larves. Corps ovalaire et tête prolongée d'un rostre équipé de deux chélicères.
    • Dimensions : Acarien faisant partie des plus grands qui dépassent le millimètre et gorgé de sang, il peut atteindre la grosseur d’une cerise.
    • Habitat : Au sol, sur la végétation au sol, puis sur la peau des victimes.
    • Alimentation : Sang.
    • Rythme de vie : La tique a besoin de se fixer sur un hôte (rongeur, hérisson, ongulé, homme, chien…) pour lui sucer son sang: elle le trouve en marchant vers lui ou en attendant son passage, pattes tendues au sommet d’un brin d’herbe. Elle a besoin de 3 repas au cours de sa vie pour grandir.

Prolongement

  • Proposer de visionner une vidéo sur les phrynes (Damon medius), entre araignée et faucheux ! On ne le rencontre pas chez nous, mais en Afrique.
  • Proposer de se renseigner sur la maladie de Lyme, maladie provoquée par les tiques.
À chacun son surnom

Fiche élève

Objectif spécifique

  • Inventer un surnom pour les arachnides.

Déroulement de l’activité

  • Proposer aux élèves un travail sur les surnoms en lien avec les autres noms de l’opilion : faucheux ou faucheuse et araignée chèvre.

  • Demander aux élèves d’expliquer d’après eux comment sont créés les surnoms, à quoi servent-ils.

  • Il existe deux catégories de surnoms :

    • Formes abrégées ou diminutives des noms individuels (Pierrot, PH, Seb, Nini...), généralement créés, affectueux ou familiers, par l'entourage immédiat, avant d'être adoptés par les étrangers.
    • Les sobriquets, au contraire, viennent de l’extérieur : si beaucoup sont simplement descriptifs, d'autres sont nettement péjoratifs, marqués par la malignité publique.
  • Leur proposer de dire oralement la liste des surnoms connus dans le monde du sport, des arts, dans l’histoire… Exemples : Pépin le Bref, Berthe au Grand Pied, Charles le Téméraire , la Dame de fer (Margaret Thatcher), le Fou chantant (Charles Trenet), Zizou (Zinédine Zidane)…

  • Il ne faut pas confondre le surnom et le pseudonyme ou nom de plume (ex. : Richard Bachman pour Stephen King), le nom d'usage (choisi, en France, en fonction d'un lien de parenté ou d'une union) et le nom d'artiste (ex. : Johnny Hallyday pour Jean-Philippe Smet) qui sont pour leur part choisis délibérément par leur porteur.

  • Leur proposer de dire, s’ils le souhaitent, leur propre surnom ou un surnom connu dans leur famille. Leur faire trouver simplement un surnom en juxtaposant les initiales de leur nom et leur prénom ou inversement.

  • Choisir un “Face à face” sur des animaux dans une autre Salamandre junior. Proposer de trouver des surnoms et dire s’il s’agit d’un surnom affectueux ou d’un sobriquet.

  • Leur distribuer la fiche “À chacun son surnom” à faire individuellement ou à deux si certains élèves manquent d’imagination.

  • Après l’exercice sur les surnoms, proposer de donner le vrai nom de ces arachnides :

    1. acarien trombidion soyeux ou Trombidium holosericeum
    2. acarien, Aceria anthocoptes, également connu sous le nom d'acarien roux, d'acarien rouille, d'acarien chardon
    3. scorpion, Hottentotta tamulus (Inde et Pakistan)
    4. araignée sauteuse, le sauteur à deux bandes, ou Telamonia dimidiata (Asie)
    5. Peucetia viridans, araignée-lynx (Amérique du Nord)
    6. tarentule, Araignée-loup (Guatemala)
    7. tégénaire
    8. épeire frelon (argiope fasciée)
    9. tique
    10. acarien, Tuckerella
  • Leur proposer d’élire un surnom par arachnide et d’exposer les productions choisies dans la classe ou dans le lieu d’exposition de l’école.

Prolongement

  • Proposer d’engager une discussion sur les surnoms qui sont en rapport au physique, quels effets sur les personnes.
  • Proposer de trouver des surnoms d’autres animaux : le roi de la savane → le lion, la baleine tueuse → l’orque, la vache des mers → le lamantin...
  • Proposer de faire le liste des surnoms amoureux d’origine animale : mon chaton, ma puce, ma biche, mon canard…
En grand !

Fiche élève

Objectif spécifique

  • Agrandir une forme.

Déroulement de l’activité

  • Distribuer la photocopie noir et blanc du face à face p 24 et 25 (il y a une fonction Impression dans le bandeau rétractable du menu de feuilletage).
  • Leur demander comment on peut agrandir chaque animal. Noter les propositions au tableau.
  • Leur donner la définition de l’agrandissement d’une figure et la comparer aux propositions :
    • Pour agrandir une figure, il faut garder les mêmes proportions et les mêmes angles.
  • Leur proposer aussi la définition de la modification d’une figure par agrandissement ou réduction :
    • Pour modifier la taille d’une figure, on lui applique un facteur de réduction ou d’agrandissement : toutes ses dimensions sont multipliées par le même nombre.
    • Si ce nombre est supérieur à 1, on agrandit la figure. S’il est inférieur à 1, on la réduit.
  • Leur demander de choisir un des deux arachnides pour réaliser son agrandissement.
  • Leur distribuer la fiche “En grand”. Leur demander de mesurer en mm chaque partie de l’arachnide choisie. La patte 1 correspond à celle qui est en haut à droite. Pour les numéros des autres pattes , il faut tourner dans le sens des aiguilles d’une montre à partir de la patte 1.
  • Les élèves doivent reporter les mesures dans le tableau de proportionnalité de la fiche “En grand” et compléter le tableau pour avoir les mesures du double de l’arachnide choisi.
  • Ce qui est important ici, ce n’est pas la mesure précise mais le calcul pour doubler la mesure. On peut tolérer à 2 mm près les mesures effectuées. Pour reproduire l’arachnide, on ne s’attardera pas sur les angles des pattes par rapport au corps, elles devront avoir la bonne direction seulement.

Correction

Les mesures effectuées sont approximatives à 1 ou 2 mm près. Attention à l’ombre portée.

  • Araignée
    • Taille réelle
      • Taille réelle : 8 mm
      • Largeur du corps : 2 mm
      • Patte 1 : 16 + 10 mm
      • Patte 2 : 6 mm + 6 mm + 7 mm
      • Patte 3 : 15 mm + 12 mm
      • Patte 4 : 20 mm + 18 mm
      • Patte 5 : 20 mm + 20 mm
      • Patte 6 : 7 mm + 8 mm+ 10 mm
      • Patte 7 : 6 mm + 6 mm + 7 mm
      • Patte 8 : 8 mm + 7 mm + 11 mm
    • Taille agrandie par 2
      • Taille réelle : 16 mm
      • Largeur du corps : 4 mm
      • Patte 1 : 32 + 20 mm
      • Patte 2 : 12 mm + 12 mm + 14 mm
      • Patte 3 : 30 mm + 24 mm
      • Patte 4 : 40 mm + 36 mm
      • Patte 5 : 40 mm + 40 mm
      • Patte 6 : 14 mm + 16 mm + 20 mm
      • Patte 7 : 12 mm + 12 mm + 14 mm
      • Patte 8 : 16 mm + 14 mm + 22 mm
  • Le faucheux
    • Taille réelle
      • Taille réelle : 5 mm
      • Largeur du corps : 2 mm
      • Patte 1 : 34 mm
      • Patte 2 : 12 mm + 15mm
      • Patte 3 : 50 mm
      • Patte 4 : 23 mm
      • Patte 5 : 23 mm
      • Patte 6 : 50 mm
      • Patte 7 : 13 mm + 14 mm
      • Patte 8 : 34 mm
    • Taille agrandie par 2
      • Taille réelle : 10 mm
      • Largeur du corps : 4 mm
      • Patte 1 : 68 mm
      • Patte 2 : 24 mm
      • Patte 3 : 100 mm
      • Patte 4 : 46 mm
      • Patte 5 : 46 mm
      • Patte 6 : 100 mm
      • Patte 7 : 26 mm + 28 mm
      • Patte 8 : 68 mm

Prolongement

  • Proposer d’exploiter des livres sur les arachnides comme L’énigme des araignées de Michel Amelin, Le dernier pisteur, T.1, La caverne aux araignées de Pascal Brissy et Maud Bihan…
  • Proposer de connaître le signe astrologique du scorpion.
  • Proposer d’apprendre des chansons ou des poésies sur les arachnides comme L’araignée de Madeleine Ley, Les araignées et les dictons de Pierre Béarn.
  • Proposer de travailler sur les citations avec le mot araignée :
    • “Araignée du matin, chagrin, araignée du midi, souci, araignée du soir, espoir” : prévision météorologique.
    • “Avoir une araignée au plafond” : avoir un côté farfelu, un comportement un peu fou, qui ne dérange pas les autres.
Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».

La présentation des fiches pédagogiques évolue !

vignette

Suite à nos rencontres avec des enseignants, nous avons fait évoluer la présentation des fiches pédagogiques pour correspondre encore mieux à vos besoins :


  • meilleure visibilité du déroulé de la séquence en classe ;
  • rédaction d’objectifs spécifiques ;
  • amélioration de l’impression des fiches avec notamment la possibilité d’imprimer la séquence complète, la fiche élève complète, la fiche élève de chaque séance (exercice) ;
  • Les fiches sont désormais consultables sur smartphone et tablette.

Bonne visite et n’hésitez à nous faire vos retours sur cette nouvelle présentation.



L’équipe d’École Salamandre